mercredi 24 août 2016

La grande Moucherolle

C'est calé, demain nous allons randonner avec Robert du côté de Villard de Lans pour atteindre la petite et la grande Moucherolle.
A priori nous partons pour 18 km, donc départ tôt. Un aperçu ICI.
Si vous êtes intéressés, contactez-moi.

Pour l'entrainement de demain, départ 19h15 du parking en face de l'école de Montéléger pour une dizaine de km.
Prévoir la frontale, ce lundi c'était juste dans les parties ombragées.
Deux photos de l'entrainement de lundi.

mardi 23 août 2016

Rando Jocou

   Comme l’an dernier,‭ ‬Phil voulait faire une bonne randonnée avec dénivelé et après discussion,‭ ‬j’ai pensé au mont Joucou dans le Diois,‭ ‬je n’y été jamais allé et après quelques infos glanées sur internet,‭ ‬ce magnifique massif fut choisi.‭ ‬Pour le nombre de participant ce n’était pas gagné,‭ ‬au mois d’août,‭ ‬pendant les vacances,‭ ‬beaucoup de monde absent,‭ ‬un départ tôt‭ ‬6h30‭ ‬de Crest pour un covoiturage,‭ ‬tout cela se comprend mais Alex fut l’un des notre et tous les‭ ‬3‭ ‬trois nous voilà parti pour‭ ‬8h de randonnée‭ ‬+‭ ‬1‭ ‬heure pour l’ascension du Mont Barral.‭ ‬J’ai une pensée pour Georges ‬notre coureur national,‭ ‬qui porte son nom.‭
Bon j’ai eu un peu de retard au rendez-vous‭ ‬10‭ ‬minutes,‭ ‬vous connaissez la ponctualité légendaire de notre blogueur.‭
«‬ Toujours en retard ‭» ‬me dit-il‭ «‬ Et en plus,‭ ‬histoire de gagner du temps tu prends la rue en sens interdit pour te garer…tu sais que nous avons encore‭ ‬1h30‭ ‬de route ‭»… ‬
Bon le ton est donné pour le départ mais cela ne m’empêcha pas de proposer de s’arrêter à Chatillon pour un café,‭ ‬hélas pas de place pour se garer alors nous allons directement au départ de la randonnée.‭ ‬Sur la route nous découvrons les gorges des Gâts et ses fameuses haies taillées avec des formes d’animaux.‭ ‬Pas toutes quand même.

‭    ‬Ensuite,‭ ‬il va falloir trouver le départ,‭ ‬là encore ce n’est pas gagné car la feuille du descriptif parle d’un départ dans un virage en aiguille entre le hameau de Grimone et le col du même nom. 5‭ ‬km les sépare avec quelques virages serrés.‭ ‬Là il y en a plusieurs mais Alex et moi avions repéré un départ de sentier‭ ‬et après réflexion,‭ ‬ce fut le bon.‭ ‬Coté météo,‭ ‬beau temps,‭ ‬température fraiche le matin mais surtout un mistral à‭ ‬70‭ ‬km/h et le guide nous propose de le faire dans le sens Borne,‭ ‬Mont Barral puis le Jocou à la fin si il y a du mistral,‭ ‬la rando sera plus supportable et là encore je remercie le conseil.

‭    ‬Coté tenue,‭ ‬certes nous sommes en été mais quelques vêtements de demi-saison sont indispensables.‭ ‬Nous avons les shorts mais Alex regretta de ne pas avoir de pantalon et il fut frigorifié une grosse partie du parcours.‭ ‬Moi je garderai le short mais avec un coupe vent et un foulard.‭ ‬Nous partons à une altitude de‭ ‬1200‭ ‬mètres et nous allons monter à‭ ‬2055‭ ‬mètres. Nous allons avoir‭ ‬1400‭ ‬de D+‭ ‬pour‭ ‬22‭ ‬km de chemins parcourus.‭ ‬Pour nous guider,‭ ‬j’ai une carte IGN,‭ ‬la fiche papier et la dernière nouveauté de Phil un Garmin pour vélo avec un GPS.‭ ‬Un petit bijou de technologie qui nous a indiqué le sens du parcours,‭ ‬les distances,‭ ‬l’altitude et le profil du chemin emprunté.‭ ‬On n’arrête pas le progrès.

‭    ‬Coté rythme,‭ ‬nous sommes sur de la randonnée et aucun d’entre nous ne trottinera, à part Alex dans les descentes et encore.‭ ‬Un peu plus de marche rapide pour mes collègues mais il me semble que je n’ai pas été un boulet pour eux, même s'ils m’attendaient régulièrement.‭

    1ere étape les Sucettes de Borne:‭ ‬elles sont à‭ ‬5‭ ‬kilomètres du départ.‭ ‬Le chemin pour y accéder est agréable et des poteaux directionnels sont à des endroits stratégiques avec la distance et le temps de parcours pour certains.‭ ‬Les marques blanches et jaunes sur les arbres et les pierres nous indiquent aussi que nous sommes sur le bon chemin.‭ ‬Au bout d‭’‬1h30‭ ‬nous voilà sur une des merveilles de la Drôme,‭ ‬les Sucettes sont des roches qui ont été sculptés qui avec le temps et l’érosion forment des pitons en forme de sucettes.‭
J’en suis ravi et j'en prends pleins les yeux.‭ ‬L’endroit est entouré de petits espaces herbeux.‭ ‬Le site  doit être couru l’été pour pique-niquer et sur certaines roches des rivets pour y faire de la varappe.

‭    ‬Puis nous prendrons la direction du Gite de la Tour à‭ ‬1300‭ ‬mètres,‭ ‬nous n’avons pas beaucoup monté.‭ ‬Dans ce gite de montagne,‭ ‬on peut y dormir car il y des dortoirs mais l’on peut aussi faire une pause-café.‭ ‬Il est tenu par un couple fort sympathique.‭ ‬Et nous voilà reparti pour atteindre le col de Jiboui où il y a un refuge avec pas mal de moutons et le mont Barral se dévoile devant nous.‭
Il faut d’abord monter jusqu’à la Crête de Jiboui.‭  ‬À gauche le Mont Barral ‬et à droite le Jocou qui ne se dévoile pas complétement car malgré le mistral,‭ ‬quelque nuages lui caresse sa cime.‭ ‬Alors d’abord le Barral et sa forte montée.‭ ‬Beaucoup de monde à son sommet alors c’est Alex qui ouvre la voie,‭ ‬suivi de Phil et je traine déjà la patte pour y monter.‭ ‬

Il commence à faire chaud et le mistral est stoppé sur le versant Nord.‭ ‬Waow.‭ ‬Quel beau belvédère et quelles belles vue de‭ ‬360°‭ ‬à‭ ‬1900‭ ‬mètres.‭ ‬C’est ici que l’on voit le flan Est du Vercors qui‭  ‬se dévoile à nous, du Glandasse,‭ ‬au grand Veymont et le Pic st Michel sans oublier le Mont Aiguille.‭
En face de nous nous entrevoyons le lac de Monteynard et quelques petits massifs et sur notre droite les première montagnes du Dévoluy et le massif de la Jarjatte.‭ 
C’est l’heure de la pause déjeuner‭ ‬en écoutant quelques notes de Jain,‭ ‬puis le Jocou en se montrant de toute sa hauteur nous appelle.
‭Il est temps de repartir.‭ ‬Nous allons redescendre le Mont Barral et direction plein sud vers le Jocou.‭ ‬
Mais il se mérite car il est à‭ ‬5‭ ‬km du col de Jiboui mais nous allons d’abord suivre des crêtes sur‭ ‬3‭ ‬serres,‭ ‬admirer un planeur qui fait quelques rondes en l’air pour nous encourager puis nous voilà au col de Seysse.‭ ‬
Malgré notre position le vent souffle vraiment très fort au point que je peine à marcher.‭ ‬Notre point culminant n’est plus très loin mais il va falloir faire une nouvelle ascension des plus raide avec un vent qui a redoublé de vitesse.‭ ‬Ce passage s’appelle le sentier des Brebis.‭

Une petite pause avant ce passage technique.‭ ‬Là je peine vraiment.‭ ‬Phil et Alex le remarquent et font régulièrement de petites pauses pour m’encourager.‭
Il faut aussi repérer les marques du GR pas toujours très visible.‭ ‬J’entrevois la fin de pente où déjà un couple de retraité nous a dépassé et on atteint la cime sans trop de difficulté apparente.‭ ‬Ce raidillon me rappelle la fin du parcours de Mimet.‭ ‬Puis le terrain devient plus plat,‭ ‬nous somme à la crête de l’Archat,‭ ‬une barrière,‭ ‬pour délimiter les parcs à moutons.‭ Ce sera le dernier tape–cul et nous auront fait les‭ ¾ ‬du circuit...‭
‬Phil est là,‭  ‬heureux,‭ ‬ravi et en prend plein les yeux et ses mots pleins d’enthousiasme me font déjà oublier le sentier des Brebis.‭ ‬Il m’annonce que le Jocou n’est plus qu’à‭ ‬1‭ ‬kilomètre.‭ ‬Ça y est,‭ ‬je le vois.‭ ‬
Magnifique.‭ ‬Il est superbe,‭ ‬tout vert,‭ ‬de forme conique et aux pentes douces et vertes.‭ ‬Je peux enfin savourer ce beau massif drômois qui gagne à y revenir avec des parcours plus courts.‭ ‬Nous passons le long de nouvelles crêtes où déjà de nouvelles vallées se dévoilent sous nos yeux mais peu d’animaux sauvages ou de cabris au grand dam de Phil.‭ ‬Seuls des troupeaux de moutons gardés par des bergers et des patous‭ (‬et non des Pat-Ol…Alex‭)‬.‭ ‬
Un panneau est là à‭ ‬2055‭ ‬mètres.‭ ‬Ça y est,‭ ‬on la fait.‭ ‬Alex n’est pas resté pour la photo,‭ ‬il ne s’est pas réchauffé durant notre ascension et nous attendra un peu plus bas à la bergerie.‭ ‬Le Dévoluy se dévoile de nouveau encore plus proche.‭ ‬Mais pas le temps d’y aller cette fois-ci.‭ ‬Nous croisons quelques randonneurs qui arrivent de toute part ainsi qu’un vététiste anglais qui compte faire le chemin opposé.‭ ‬Il est bien courageux.‭

    Après ce superbe moment de joie,‭ ‬il est temps de reprendre le chemin du retour.‭ ‬8‭ ‬kilomètres de bonne descente sur un chemin assez herbeux jusque col de Vent Cul.‭ ‬
 
L’un des endroits les plus venté du Massif.‭ ‬Puis le chemin zigzague dans des pentes herbeuses et nous entrevoyons le col de Grimone.‭ ‬Il est a à peine‭ ‬5‭ ‬kilomètres pour y accéder.‭ ‬Nous suivons l’itinéraire de la fiche et à‭ ‬2‭ ‬km de notre voiture nous suivons quelques sentes dans des prés pour éviter la route.‭ ‬Une petite erreur d'aiguillage mais grâce au GPS de Phil nous arrivons au point de départ.

‭    ‬Et voilà,‭ ‬8h30‭ ‬de rando,‭ ‬pauses comprises.‭ ‬Nous en avons pris plein les yeux.‭ ‬Nous avons été ravis de découvrir ce petit bout de la Drôme et pour récupérer nous avons terminé le paquet de Bonbon et c’est devant une bonne bière que nous avons terminé cette agréable journée où la chaleur estivale est venue nous rappeler que nous sommes encore en été.‭

    Merci à mes compères pour cette belle idée en espérant y revenir pour faire partager un moment convivial avec les copains du JCP‭…

    Si tout va bien je souhaite vous proposer le Canyon des Gueulards du coté de Plan de Baix,‭ ‬le Moulin de la Pipe.‭ (‬Selon la météo bien sûr‭)…‬Bref que des parcours en rapport avec mon de famille...‭ (‬Merci Alex pour cette remarque‭)‬.
Après échange téléphonique avec Phil, le canyon des gueulards ne nous tiendra pas la journée, alors nous le ferons une autre fois, du coup la grande Moucherolle est prévue pour ce jeudi.
Robert
Les photos ICI.

lundi 22 août 2016

Entrainement de ce soir

Ce soir entrainement sur Charmes, départ 19h du vestiaire ou 19h15 sur la place à côté du petit casino à Charmes.

dimanche 21 août 2016

Diverses infos

Cette semaine encore l'entrainement est allégé, avec le lundi et le jeudi seulement.
On reprendra le rythme normal semaine 35.
Pour ce lundi, sortie extérieure normalement, plus d'infos demain.

***********************************************************

Avec Robert on prévoit une randonnée à la journée ce jeudi, surement du côté de la grande Moucherolle, en Isère.
Plus d'infos ultérieurement.

***********************************************************

Un message de Carine:
- Un grand bonjour à tous les JCPiens et JCPiennes!
Ces quelques mots pour vous annoncer la naissance de notre petite Léa le 2 août dernier qui fait le bonheur de toute la famille!

************************************************************

Coco le cyclo, ultratrailer de Grâne, repart pour une nouvelle aventure du côté de Chamonix avec la PTL. Je vous copie son mail afin que vous ayez une idée de ce qui l'attend avec ses 2 équipiers.

- Quésaco PTL ?
C'est simplement "Petite trotte à Léon", une course rando qui ne dure que 300 km pour 26.000m de D+. Une promenade de santé... pour fous (c'est pas ce que je viens d'entendre ?) :)
Pour ceux qui voudront suivre la course, vous aurez 2 sites internet :
-          http://utmb.livetrail.net/parcours.php?course=ptl
-          http://yb.tl/ptl2016
 Pour le 1er, il suffira d’indiquer le nom du coureur ou son dossard (20440) ou le nom de l’équipe (LES 3 BECS), et vous suivrez les temps de passage à chaque contrôle.
Pour le second, il sera alimenté par une balise GPS que nous aurons, qui émettra 1 signal toutes les 20’, ce qui permettra de suivre au plus près chaque équipe. A gauche vous avez un onglet « Teams » qui donne la liste des 108 équipes engagées avec la couleur de leur balise qui se déplacera sur le circuit de la carte. Si jamais vous nous voyez en dehors du circuit, prévenez-nous !!! :)
Ya+k !

Et pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, voir mon dernier article sur le blog ICI.

lundi 15 août 2016

Résultats

A Oriol en Royans
PJ  52'41"   47/128
Alex  58'59"  82/128
Brice  1h01'57"  93/128
Les résultats ICI.

A Méribel, en Savoie.
Annoncé pour 10 km le parcours a fait 11,4 km avec une montée finale qui faisait mal, surtout qu'il faisait chaud. Parcours très beau, comme toujours en montagne.
La semaine démarre bien avec piscine cet aprem.
1h29'40"   38/146

dimanche 14 août 2016

Sablet et Chabrillan

   Samedi‭ ‬5‭ ‬aout me voilà dans le Vaucluse pour une petite course de10.500‭ ‬km à Sablet.‭ ‬Je l’avais déjà faite l’an dernier, le parcours,‭ ‬l’ambiance, l’endroit me plaisent et il y a Jean-Marie dans les‭ ‬70‭ ‬participants.‭
Nous ne sommes pas loin du Gigondas,‭ ‬des Dentelles de Montmirail et les champs de vignes qui donnent des vins de grandes renommées.‭ ‬La course est à‭ ‬9h30,‭ ‬donc il ne fera pas trop chaud pour courir.
     ‬Le profil du parcours est simple,‭ ‬une montée de‭ ‬5‭ ‬km,‭ ‬sur route sur‭ ‬1,5‭ ‬km puis un chemin longeant des champs de vignes au pied du massif du Cheval Long,‭ ‬un premier point d’eau au‭ ‬3ème kilomètre,‭ ‬puis la difficulté principale avec‭ ‬1.5‭ ‬km de bonne montée par une large sente dans les bois pour atteindre la cime du massif à‭ ‬350‭ ‬m,‭ ‬un peu de faux plat avant le ravito au‭ ‬5ème kilomètre‭ ‬puis‭ ‬2‭ ‬km de de bonne descente par un chemin en zigzag.‭ ‬On retrouve le bitume,‭ ‬un dernier point d’eau au‭ ‬8ème kilo puis c’est le retour vers le village de Sablet,‭ ‬l’arrivée sous l’Arche et voilà je termine en‭ ‬1‭h‬21‭ ‬au chrono et en bas du classement mais toujours ravi de participer et de représenter le club.
‭ ‬     Un tee-shirt et une bouteille de vin pour petit lot,‭ ‬démonstration du défibrillateur par les pompiers,‭ ‬une remise des prix et une loterie des dossards.‭ ‬Pour terminer cette belle matinée une dégustation des vins de Sablet où je fais la connaissance de Véronique qui organise la course de Saint Restitut.‭ ‬Une fille fort sympathique et qui court très bien car elle monte sur le podium.‭ ‬Alors une photo s’impose avec Patrick‭ (‬un copain de J-M‭) ‬et ensemble nous sommes allés déguster ce délicieux nectar des dieux, avec modération bien sûr.
    Le lendemain dimanche j’enquille avec Chabrillan,‭ ‬non pas pour frimer ce n’est pas mon genre,‭ ‬mais pour retrouver PJ qui court sur‭ ‬12‭ ‬km,‭ ‬Punch,‭ ‬Georges et Phil qui est venu nous encourager sans oublier Gregory et Mathilde venus une nouvelle fois participer à une course dans la Drôme,‭ ‬ils seront eux aussi sur le‭ ‬12‭ ‬km.‭ ‬Je suis chambré cette année car je ne fais que‭ ‬7‭ ‬km.‭ ‬Je connais par cœur le parcours, j’ai déjà couru la veille et là aussi je viens pour représenter le club et passer un bon moment.‭

    9h00,‭ ‬ début de la course avec beaucoup plus de monde sur le‭ ‬12‭ ‬km.‭ ‬Un petit échauffement avant la photo pour le blog.‭ ‬Un hommage envers l’organisateur de la course décédé récemment‭ ‬et nous voilà partis.‭ ‬Les meilleurs coureurs sont déjà loin et je reste en queue de course avec Greg et Mathilde et quelque féminines du‭ ‬7‭ ‬km.‭ ‬Je leur décris en détail le parcours, les principales difficultés et je leur conseille de ne pas s’emballer car ils auront‭ ‬5‭ ‬kilomètres de plus à faire dans un air déjà chaud et lourd avec un soleil déjà bien présent.‭ ‬Les‭ ‬2‭ ‬premiers kilomètres jusqu’au ravito sont sélectifs avec une première forte montée,‭ ‬puis c'est la partie la plus belle,‭ ‬roulante,‭ ‬ombragée et rafraichissante qui donne envie d’activer la cadence.‭ ‬Le‭ ‬second point d’eau est le bienvenu avant d’entamer une bonne descente vers la voie du TGV et les‭ ‬2‭ ‬derniers kilomètres avec une petite bosse dans un sous-bois et passage devant une maison avec les encouragement de ses occupants (les mêmes que l’an dernier‭),‭ ‬un peu de chemin de terre,‭ ‬une bonne descente dans un champs et au détour d’un virage,‭ ‬la montée au village perché de Chabrillan qui casse bien le rythme.‭ ‬
Et voilà je termine ma boucle avant PJ qui arrive‭ ‬1‭ ‬minute derrière moi mais lui sur le‭ ‬12‭ ‬km.‭ ‬Il est temps de retirer son lot,‭ ‬de boire un coup et manger une bonne pogne avant d’aller applaudir les meilleurs.‭ ‬Bravo à l’organisation,‭ ‬aux bénévoles et à l’année prochaine.‭

Prochain récit,‭  ‬Une merveille de la nature,‭ ‬le Jocou,‭ ‬les Sucettes de Borne et le mont Barral en randonnée.‭
Robert           

vendredi 12 août 2016

Les sucettes, Barral et Jocou

En attendant le récit de Robert, voici quelques photos de notre rando d'hier.
Les sucettes de Borne derrière nous
Le mont Barral
Vue du sommet du mont Barral
Ça plane pour nous
Ça grimpe
Le sommet du Jocou devant nous


Sylvain est en vacances à Valloire en Savoie, cliquez sur l'image pour voir son album photo.
https://onedrive.live.com/?authkey=%21AAWdsvMBEa%2DbHDc&cid=091C1D564B026590&id=91C1D564B026590%213362&parId=91C1D564B026590%213396&o=OneUp

jeudi 11 août 2016

Entrainement

Ce soir PJ propose l'entrainement au départ du parc de Lorient à 19 h15, en direction de Montéléger, Montmeyran.

PJ est partant pour le cross de la vogue à Oriol en Royans le 15 août, 10 km.
Le contacter pour le covoiturage.

mercredi 10 août 2016

Chabrillan

Il y a parmi toutes les courses où j'étrenne mes baskets, une que j’apprécie particulièrement, c'est bien la ronde chabrillannaise.
29ème édition cette année, avec au programme un 7 et un 12 km autour de ce beau village perché à la vue magnifique sur le Vercors et les 3 becs notamment entre Grane et Crest.

Avec 30km d'entrainement dans les jambes en juillet et une diététique vacancière, je ne me présente pas dans les meilleures conditions....
8h me voilà à l'école pour l'inscription, je croise Punch et Phil, mais ce dernier s'est trouvé je crois une nouvelle passion pour la photo depuis son trail de St Sorlin d'Arves...et c'est donc avec le seul Robert inscrit sur le 7 km que je représente le JCP.

5 min échauffement et nous voilà sur la ligne de départ. 1 minute d'applaudissement en la mémoire d'Alain Charrier figure du village et initiateur de cette course et qui plus est un ancien collège prof d'EPS à Crest qui est parti bien trop tôt !!!

Parcours identique depuis quelques années avec une 1ère boucle de 7km doucement vallonnée sur les collines environnantes pour finir par la fameuse montée du village puis un second tour de 5km différent, tout aussi agréable sur des chemins ombragés.

Comme je ne me sens pas spécialement en forme et que je ne me suis quasi pas entrainé, autant se cramer d'entrée !!!! résultat, je me place dans les 20 premiers et j'avale le 1er kilo en 4 minute puis le second en 4'10. Les 2 bonnes bosses du début et ce départ suicidaire ont raison de moi...les 3 kilomètres sont suivants sont une vraie souffrance, je me fais doubler sans cesse, je n'avance plus..impossible de trouver un second souffle.
Je reprend petit à petit un rythme  de croisière plus tranquille et je boucle le 1er tour en 35 minute. Un petit groupe de 5 coureurs s'est formé, nous ne nous lâcherons plus jusqu'à l'arrivée, résultat, ça avance bien sur ces 5 derniers kilomètres et finalement, je boucle ces 12km en 58.04 soit presque 1 minute de moins que l'an dernier... mais j'en ai quand même bien bien bavé et cette dernière "ascension" au village m'a bien cassé...
Phil placé à l'ombre sur son mur a bien rempli son rôle de photographe, le ravito d'arrivée avec sa traditionnelle pogne et ses abricots au top...le beau tee shirt en coton, idéal pour mes futurs travaux de peinture et tout ça pour 10€.....je reviendrai !!!!

Bien dommage que pas d'autres JCPiens ne soient venus user leurs baskets sur cette belle course de village....peut être ont-ils eu peur de la concurrence et de se faire brancher après....
Pour ma part, direction Oriol en Royans le 15 août pour là encore une très belle course avec un panorama superbe sur le Vercors en perspective !!
Bravo à Robert pour son doublé du week end, aux organisateurs et à tous les bénévoles de cette ronde chabrillannaise et à l'année prochaine.
Pierre Jean